Délit d’atteinte à l’intimité de la vie privée d’un couple princier : publication de photos volées

Médias
Outils
TAILLE DU TEXTE

La liberté d’expression et le droit à l’information invoqués par les organes de presse pour justifier leurs agissements se heurtent aux dispositions pénales en matière d’atteinte à l’intimité de la vie privée.

Le prince William et son épouse Kate Middleton, membres de la famille royale d’Angleterre, ont porté plainte des chefs d’atteinte à l’intimité de la vie privée et d’exploitation délictuelle d’images fixées illégalement. En 2012, le journal La Provence et le magazine people Closer ont publié plusieurs photographies du couple princier prises à leur insu lors d’un séjour en France. Sur certaines de ces photos prises clandestinement Kate Middleton apparaît dénudé. Les photographes et les directeurs de publication des deux journaux ont été renvoyés devant le tribunal (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne